Guide pour bien entretenir le moteur d’une voiture

La durabilité d’un moteur de véhicule dépend en général de la façon dont vous l’utilisez. En effet, l’entretien de son moteur est primordial et ne se limite pas à une simple vidange. Pour éviter l’usure brusque de votre moteur et réussir son entretien, vous devez adopter certaines habitudes et/ou opérations. Quelles sont alors ces opérations ? Retrouvez tous les détails dans ce guide d’entretien.

entretien moteur voiture

entretien moteur voiture

Vidanger le moteur et changer le filtre à huile

L’entretien de son moteur permet de limiter les risques de pannes ou de dysfonctionnement. En effet, un moteur mal entretenu perd en performance et en fiabilité. Et pour la réparer, vous pourrez être contraint de faire une modification de la cartographie moteur ou encore une reprogrammation.

Ainsi, pour réduire les dépenses liées à la réparation du moteur, vous devez le vidanger et changer l’huile à moteur. Il est recommandé de vérifier la périodicité des vidanges de votre voiture et de remplacer l’huile de vidange régulièrement après 5 000 kilomètres minimum.

Concernant le filtre à huile, il est conseillé de le remplacer par fréquence de 5 000 kilomètres ou 10 000 kilomètres maximum. Aussi, privilégiez l’huile de moteur de qualité pour optimiser le rendement de moteur. Notons que le changement du filtre permet d’empêcher qu’il y ait des fuites et donc un problème dans la circulation du liquide de vidange.

Changer les filtres et contrôler les bougies

En dehors du changement de l’huile de moteur et du filtre pour l’entretien du circuit de lubrification, vous devez aussi remplacer les filtres à gasoil et à air. Leur remplacement évitera à votre moteur d’absorber les métaux parasites tels que la limaille de fer et les particules. Si votre véhicule est doté d’un filtre à particules, vous devez le contrôler régulièrement et le changer sans attendre qu’il s’abime.

À cet effet, il est souvent recommandé de changer le filtre à gasoil par fréquence de 20 000 kilomètres. Par contre, le filtre à air doit être remplacé tous les 5 000 ou encore 10 000 kilomètres au maximum. Par ailleurs, veillez à toujours contrôler les bougies de préchauffage, c’est un détail très important.

Dès que vous remarquez que le démarrage à froid est plus lent que d’habitude ou lorsque le témoin lumineux reste éteint, vous devez penser vérifier les bougies et les remplacer si nécessaire. Et même si vous ne remarquez aucune de ces pannes, il est impératif de les changer de temps en temps en utilisant des modèles identiques après 40 000 kilomètres.

Contrôler et remplacer les pièces du système d’injection

Le contrôle des pièces du système d’injection (comme les injecteurs par exemple) doit être fait régulièrement. Son entretien doit se faire dans de bonnes conditions de propriété. Pour le contrôle, vérifiez qu’il n’y a pas d’anomalies (détériorations, piqûres, déformations…) sur le siège des injecteurs. Si l’aiguille elle-même présente un état d’usure, vous devez penser à changer rapidement les injecteurs pour assurer un bon fonctionnement de votre moteur.

Pensez également à purger fréquemment les injecteurs. En outre, il est également recommandé de remplacer la cartouche filtrante tous les 10 000 kilomètres. Une cartouche filtrante défectueuse peut faire chuter la puissance et la vitesse de votre moteur.

Moteur propre, Courroie de distribution, opacité des fumées

Pour préserver votre moteur de l’usure, vous devez contrôler les courroies (accessoire et de distribution) et l’opacité des fumées à l’échappement. En effet, une courroie défectueuse entraîne en général une casse du moteur. Vous devez donc la remplacer tous les 60 000 kilomètres. En ce qui concerne le contrôle de l’opacité, il doit être effectué tous les 10 000 kilomètres. L’état de rouille et d’étanchéité de la ligne d’échappement doit également être contrôlé régulièrement.

Par ailleurs, les durits de moteur doivent faire l’objet d’un contrôle après 30 000 kilomètres. Et s’ils sont craquelés, remplacez-les très rapidement. D’autre part, procédez à la purge du liquide de refroidissement tous les 30 000 kilomètres. Enfin, assurez-vous que votre moteur soit propre, c’est-à-dire débarrassé de suies et des couches de crasse épaisse.

Si vous suivez rigoureusement les astuces présentées ci-dessus ainsi que les conseils prodigués, vous n’aurez pas du mal à réussir l’entretien de votre moteur. Néanmoins, si vous rencontrez des difficultés lors du processus d’entretien, vous pouvez faire appel à un professionnel qualifié.

  • Ama Tronçonneuse d'élagage Amx 26.10 - Guide Oregon de 25 cm - Moteur thermique 1,2 CV
    Tronçonneuse d'élagage Amx 26.10 - Guide Oregon de 25 cm - Moteur thermique 1,2 CV. Cylindrée 25,4 cm3 - moteur de 1,2CV - guide et chaîne Oregon de 25 cm - frein de chaîne avec poignée anti-vibration - démarrage par lanceur - seulement 3,4 kg
  • Ama Tronçonneuse thermique d'élagage AMA AMX 26.10C - guide carving 25 cm - moteur 1,2 CV
    Tronçonneuse thermique d'élagage AMA AMX 26.10C - guide carving 25 cm - moteur 1,2 CV. Cylindrée 25,4 cm3 - moteur de 1,2 kW - guide carving 25 cm - frein de chaîne avec poignée anti-vibration - démarrage par lanceur - 3,4 kg
  • Ikra Tronçonneuse IKRA IECS 2240 TF - guide 40 cm - moteur électrique horizontal 2200W
    Tronçonneuse IKRA IECS 2240 TF - guide 40 cm - moteur électrique horizontal 2200W. Guide de 40 cm, moteur de 2200W - poignée ergonomique - frein de sécurité - niveau d'huile visible - lubrification chaîne automatique et réglable - coupe horizontale et verticale - tendeur de chaîne rapide