Quelles sont les démarches pour mettre sa voiture à la casse ?

Se débarrasser de sa voiture, son compagnon de route de tous les jours, n’est pas toujours une mince affaire. Mis à part l’aspect affectif et sentimental de la chose, il existe également une procédure bien établie à suivre pour y arriver. Cette procédure est exigée par la loi et toutes les démarches doivent être respectées. Découvrez dans cet article les différentes démarches à adopter pour mettre sa voiture à la casse.

Voiture pour la casse auto

Bénéficier de la prime à la conversion 2018

La nouvelle prime à la casse des véhicules, encore appelée « prime à la conversion », est depuis janvier 2018 accessible à tous. Présentée par le ministre d’État Nicolas Hulot, cette prime s’élève à un montant de 2500 €. Elle propose un plan d’application très étendu, puisque ce n’est plus seulement les véhicules à motorisation diesel qui sont concernés, mais aussi ceux à motorisation essence. Elle est versée pour l’achat ou la location de la voiture neuve ou d’occasion.

Ainsi, pour bénéficier de cette prime pour faire appel au service d’un épaviste, le véhicule à mettre à la casse doit être :

  • soit un véhicule à moteur essence d’avant 1997
  • soit un véhicule à moteur diesel d’avant 2001
  • ou un véhicule à moteur diesel d’avant 2006 pour les ménages non imposables.

Peu importe le type de voiture, le traitement des dossiers de la demande de prime est assuré par l’agence de service et de paiement (ASP).

Faire appel à un épaviste agréé VHU

Les épavistes ont pensé à plusieurs démarches dans le but de protéger l’environnement. En effet, cette méthode consiste à démonter les pneus, ensuite enlever les huiles usagées, les liquides de refroidissement, le carburant, les pièces réutilisables, la batterie, sans oublier les composants dangereux. Après cette étape, on passe au broyeur.

Une fois que tout est fini, ils sont dans l’obligation d’envoyer le certificat de destruction au propriétaire. Ils doivent également envoyer une attestation à la préfecture mentionnant qu’ils sont sur le point de détruire un VHU. Cela permettra d’annuler l’immatriculation du véhicule et d’interdire sa circulation.

Les différentes techniques mises en place par les épavistes respectant les normes de dépollution et de recyclage sont toutes favorables à la protection de l’environnement. En ayant recours à un épaviste agréé, vous assurez le bien-être de tous.

Bénéficier gratuitement des services d’enlèvement et de destruction

Plusieurs entreprises offrent la possibilité de faire gratuitement l’enlèvement et la destruction de votre épave suite à un appel. En effet, ils disposent de plusieurs collaborateurs qui sont toujours disponibles pour vous servir. Pour rendre accessible ce service à la portée de tous, ils mettent généralement à disponibilité des professionnels et des particuliers un numéro vert pour l’enlèvement de leur VHU.

Lorsque vous passez l’appel, vous renseignez l’opérateur sur l’adresse exacte. Vous êtes ensuite invité à fournir les documents nécessaires à l’enlèvement. Une fois tous les documents fournis, les épavistes s’occupent du tout le reste. Rappelons que l’intervention des épavistes se fait 30 min après votre appel. Notons aussi que ce service offre d’énormes avantages sur la protection de l’environnement et sur le plan écologique.

Summary
Review Date
Reviewed Item
Note
Author Rating
51star1star1star1star1star