D’un point de vue simpliste, un Pit Bike est un mini motocross, de très petite taille, avec un poids d’environ 60 kg. Elle dispose d’un moteur 4 temps de différents cylindres selon l’année d’apparition et les besoins du pilote. Vous l’avez certainement compris, il s’agit d’une moto à part entière qui peut être adaptée selon la tâche que vous lui réservez. Une histoire fascinante se dessine autour de cette moto qui draine des milliers de fans à travers le monde. Découvrez dans cet article l’origine, les marques et les différentes utilisations qui font la particularité du Pit Bike.

Pit Bike

Pit Bike

Pour la petite histoire…

Ce qui fait la particularité du Pit Bike est sa taille, très basse, comparée à un motocross traditionnel, puisqu’elle ne dispose que d’une hauteur de selle d’environ 80 cm. C’est une moto généralement utilisée par des adolescents et des jeunes ; une hypothèse confirmée par la tranche d’âge des utilisateurs estimée entre 18 et 30 ans. Pour en savoir davantage sur le Pit Bike, vous découvrirez plus d’infos ici.

Cependant, pour appréhender l’origine du terme « Pit Bilke », il faudra remonter un demi-siècle en arrière, plus précisément dans les années 70. Il se déroulait dans cette période des courses internationales au cours desquelles on retrouvait plusieurs automobiles et moto de petite taille. Celles-ci étaient assez prisées, puisque très pratiques pour les déplacements dans les paddocks. C’est ce petit engin de paddock qui donne son nom au Pit Bike, avec « Pit » qui signifie « stand » et « Bike » qui signifie « moto ». Mais ce nom a évolué et dispose aujourd’hui de plusieurs variantes à savoir la mini moto de cross, la Dirt Bike…

La Honda Z50 et la Z50R furent les premiers modèles de cette moto qui ont été distribués de manières industrielles. Ensuite, vers les années 90, on entre dans l’ère moderne des Pit Bike avec l’apparition des moteurs à 4 temps horizontal de 50cc et de 70cc. Le marché de la mini moto a été longtemps dominé par les modèles et marques japonaises jusqu’aux années 2000. On aurait donc attendu plus d’une décennie avant d’assister à l’entrée sur le marché d’autres constructeurs à travers le monde.

Zoom sur les constructeurs de Pit Bike

À partir des années 2000, on constate l’apparition de nouvelles marques sur le marché des mini motos, notamment les modèles « low cost » en provenance de Chine. Cette révolution a entrainé non seulement la chute des prix, mais également la qualité des Pit Bike proposés. Pour remédier à cela, des modèles français ont fait leurs apparitions en proposant une nouvelle gamme de Dirt Bike disponibles sur https://www.wkx-racing.com/3-pit-bike-dirt-bike. Parmi elles, on retrouve :

  • YCF
  • APOLLO
  • CRZ
  • BASTOS BIKE
  • GUNSHOT, etc.

Suite à l’émergence de ses différentes marques, la France est devenue le meilleur pays constructeur de Pit Bike !

Les Pit Bike dans les compétitions

Les principales compétitions de mini moto ont également démarré dans les années 2000. En France, on voit l’apparition du Championnat de France de Pit Bike sous l’égide de la FFM (fédération française de motocyclisme). C’est une compétition nationale initiée par le célèbre Cyril PORTE, ex-pilote de motocross. En dehors de cette compétition nationale, on a également des compétitions régionales telles que le Chalenge Grand Ouest (CGO).

Ces compétitions sont organisées de telle sorte à permettre à tous les fans de Pit Bike de jauger leur niveau. Elle dispose également de plusieurs catégories et prend en compte toutes les tranches d’âge.

Summary
Review Date
Reviewed Item
Notes
Author Rating
51star1star1star1star1star